Nouvelles avancées encourageantes pour la qualité de l’air à Genève

Nouvelles avancées encourageantes pour la qualité de l’air à Genève

C’est ce qui ressort du rapport 2021 présenté aujourd’hui (mardi) par l’Etat.


Et pour la 1ère fois depuis le début des mesures de la pollution atmosphérique en 1998, « le dioxyde d’azote a respecté la limite annuelle prévue par la loi sur l’ensemble du territoire ». Les résultats s’avèrent également positifs pour les particules fines, qui se situent parmi les plus faibles observées depuis plus de 20 ans. Des dépassements ponctuels persistent toutefois toujours pour ces particules fines, mais surtout pour l’ozone, particulièrement récalcitrant.