L’enquête se poursuit en Suisse après le rodéo urbain d'Annecy

L’enquête se poursuit en Suisse après le rodéo urbain d'Annecy

Les autorités françaises ont envoyé une liste de plaques d’immatriculation dans le cadre de la coopération transfrontalière.


Il s’agit de puissants véhicules présents dans la nuit de vendredi à samedi dernier entre Annecy et Epagny. Beaucoup avaient des plaques genevoises et vaudoises. Ce sont les photos et vidéos publiées sur les réseaux sociaux qui ont notamment permis de remonter jusqu’à eux. Le soir même la police haut-savoyarde avait dressé une soixantaine d’amendes et saisi 3 voitures.