Le CHUV doit se réorganiser face à la pénurie de médecins

Le CHUV doit se réorganiser face à la pénurie de médecins

C’est plus précisément le service pédiatrie qui est en difficultés.


Le Centre hospitalier universitaire vaudois explique qu’il doit faire face à plusieurs départs à la retraite, conjugués à des arrêts maladie ou des congés maternité. S’ajoute à cela la situation sanitaire avec toujours des absences liées au Covid.

Les rendez-vous non-urgents seront donc un peu plus espacés dans le temps et des médecins d’autres services viendront en renfort pour faire tourner les urgences pédiatriques. Retour progressif à la normale d’ici à l’automne avec des recrutements qui sont en cours selon l’hôpital.