L’heure est aux explications dans l’affaire du foyer de Mancy

L’heure est aux explications dans l’affaire du foyer de Mancy
Photo d'archives - © Eddy Mottaz - Le Temps

Suite aux cas de maltraitances sur de jeunes autistes dans le foyer genevois, les experts mandatés par le Département de l’instruction publique ont rendu aujourd’hui (jeudi) les résultats de leur analyse externe.


Le document confirme de graves dysfonctionnements, comme des « des infrastructures peu adaptées, un personnel insuffisamment formé et encadré, ainsi qu’une communication désordonnée ». Mais selon eux, ils sont liés « à des lacunes structurelles » de l’Office médico-pédagogique. La conseillère d’Etat Anne Emery-Torracinta est donc totalement dédouanée, les faits n’ayant été remontés que le 29 mars 2021. Un plan d’actions a également été mis en place pour tous les foyers genevois.