Le débat continue autour du 30 km/h à Genève

Le débat continue autour du 30 km/h à Genève
Photo d'illustration - Crédit : Keystone

L’UDC annonce aujourd’hui (lundi) s’opposer à cette « limitation politique de la vitesse qui prend comme prétexte le bruit ».


Le parti a déposé une motion demandant de différer la généralisation du 30 km/h dans l’hypercentre et sur les axes structurants qu’après avoir démontré que le revêtement phono-absorbant n’a pas donné les résultats escomptés en matière de réduction des émissions sonores. La motion demande également au Conseil d’Etat genevois de rendre un rapport sur les conséquences qu’engendrerait la généralisation du 30 km/h, notamment sur les TPG, les chauffeurs de taxis et les véhicules de secours.