Un concours d’affiche à Evian pour sensibiliser les jeunes à la précarité menstruelle

Un concours d’affiche à Evian pour sensibiliser les jeunes à la précarité menstruelle

Dans le cadre de son plan de lutte contre la précarité menstruelle, la Ville et son centre communal d’action sociale souhaitent sensibiliser les jeunes à ce sujet en lançant un concours d’affiche.


On rappelle qu’en 2019, 8% des Françaises se sont déclarées dans une situation de précarité menstruelle n’ayant pas accès à des protections hygiéniques. Ce concours est ouvert aux jeunes de 12 à 25 ans. Il s’agit de réaliser une affiche sur le thème. Deux options sont proposées : la sensibilisation à la précarité menstruelle ou la promotion des distributeurs de protections périodiques. La participation peut se faire individuellement ou par groupe de deux ou trois personnes. L’affiche devra être au format papier ou numérique, en couleur ou en noir et blanc. Les meilleures seront désignées lors d’un temps fort organisé au Palais des festivités les 11 et 12 mars. Les quatre favorites recevront une récompense et pourront être utilisées pour promouvoir de futurs événements. Les participants ont jusqu’au 15 février pour transmettre leur affiche par mail à : pij@ville-evian.fr ou la remettre en main propre au service jeunesse au 1, avenue de Larringes.

Cette nouvelle action s’inscrit dans le plan que la Ville a mis en place pour lutter contre cette problématique. En effet, afin de proposer à toutes les femmes une distribution de produits d’hygiène féminine, la Ville en collaboration avec la société Marguerite & Cie a installé en mai 2021 des distributeurs dans plusieurs lieux stratégiques de la commune : l’espace jeunesse, le Palais des festivités, la salle des acacias (8, rue des Acacias), la médiathèque, les collèges, le lycée Anna de Noailles et récemment, le collège Saint-Bruno.

A noter que cette engagement répond à plusieurs des objectifs de développement durable dans laquelle la Ville est impliquée, notamment en termes de lutte contre la pauvreté, de bonne santé et de bien-être, d’éducation, d’égalité des sexes, de réduction des inégalités, de consommation et de production responsables.