Fort risque d’avalanche sur tous les massifs de la Haute-Savoie

Fort risque d’avalanche sur tous les massifs de la Haute-Savoie

Compte tenu des accumulations importantes de neige fraîche tombées depuis la fin de semaine dernière, l’estimation du risque d’avalanches est fort (niveau 4 sur 5) pour les massifs des Aravis, du Chablais et du Mont-Blanc.


Le manteau neigeux est instable à plus de 1800/2000 m, du fait des fortes chutes de neige soufflées ces dernières 24 heures (50/60 cm en moyenne), accompagnées d'un redoux temporaire ce samedi. Les départs spontanés sont possibles à moins de 1600 m sur de fortes pentes herbeuses ainsi que des ruptures naturelles de plaques à vent, surtout en haute montagne, sous le vent des cols et des crêtes, jusqu'à dimanche matin (en haute montagne, possibles avalanches de poudreuse avec aérosol dans quelques grandes pentes). A plus de 1800/2000 m, il existe de forts risques de ruptures de grosses et larges plaques friables dans les pentes assez raides, en diverses orientations (déclenchements possibles dès le pieds des grandes pentes et à distances). En haute montagne, nombreuses plaques et accumulations de neige fragiles.

Dans ce contexte et au vu d’avalanches déjà observées ce jour, le préfet de la Haute-Savoie appelle chacun à la plus grande prudence dans la pratique des activités de montagne (randonneurs et skieurs de tout niveau) ces prochains jours. Ainsi, il est recommandé de:

• Se renseigner sur les conditions (météo, état du manteau neigeux…) et préparer sa sortie de façon minutieuse ;

• Se renseigner auprès des professionnels de la montagne et des mairies avant toute sortie, de signaler son itinéraire et d’être équipé (pelle, sonde, détecteur de victimes d’avalanche…) ;

• D’être attentif aux moindres signes de danger (petite coulée…) et de savoir renoncer si les conditions se dégradent ;

• De fréquenter des pentes de moins de 30° et de rester à distance des versants pour éviter les phénomènes de déclenchements à distance.

La saison hivernale ne fait que commencer, nous avons tout le temps d’en profiter. Ensemble, soyons responsables. Ne prenez pas de risques pour vous, ne mettez pas en danger les secouristes. N’engorgeons pas les services de santé, toujours très sollicités pour combattre l’épidémie Covid-19.