Conférences à Evian, pour mieux connaître son cœur et apprendre à le protéger !

Conférences à Evian, pour mieux connaître son cœur et apprendre à le protéger !

Le samedi 9 Octobre, de 19 heures à 21 heures, la Fédération Française de Cardiologie des Alpes, le Club Cœur et Santé d’Evian, la Ville et leurs nombreux partenaires invitent le grand public à participer à une soirée de conférences gratuites à l'Auditorium du Palais Lumière d'Evian pour découvrir, et apprendre à se protéger!


Les thèmes développés lors de ces conférence :

  • La mort subite du sportif : état des lieux, que faire pour l’éviter ? par le  Professeur Pascal Defaye, de l'Unité de Rythmologie et Stimulation Cardiaque CHU de Grenoble Alpes, Président Association de Cardiologie des Alpes

Le samedi 12 juin 2021, lors du match de l’Euro Danemark – Finlande, un des joueurs danois s’est effondré sur le terrain. Grâce à la rapidité des secours, il a pu être massé et défibrillé. Il s’agissait d’une fibrillation ventriculaire. Il est ensuite sorti de l’hôpital équipé d’un Défibrillateur sous cutané, définitif, qui pourra le traiter et le sauver d’une éventuelle récidive. Il va dorénavant parfaitement bien.  L’occasion de parler de la mort subite du sportif, de ses causes, de détecter les sujets à risque et de revenir sur l’importance de savoir pratiquer les gestes qui sauvent.

  • Les femmes restent les grandes oubliées des Maladies Cardiovasculaires. Par le Professeur Jacques Machecourt, Past-Président de l' Association de Cardiologie des Alpes.

Quatre cent personnes chaque jour en France décèdent d’un accident cardiovasculaire,. Contrairement aux idées reçues 54% de ces victimes sont des femmes. Pire encore, alors que l’incidence de ces maladies a diminué ces 40 dernières années pour l’ensemble de la population, grâce aux progrès des traitements et à certaines avancées, encore insuffisantes, concernant la prévention, elles progressent chez la femme. Ainsi 1 femme sur 3 décède d’une maladie cardiaque, quand elles sont 1 femme sur 27 à être touchée par un cancer du sein ; Entre 2008 et 2013, le taux d’hospitalisation pour un infarctus du myocarde chez les femmes de 45 à 54 ans a augmenté de 5 % par an.

Cette conférence analyse les raisons, parfois culturelles, du retard du diagnostic et de la mise en œuvre des traitements chez la femme, la succession de pertes de chance dont elles sont souvent victimes, et comment certains facteurs de risque spécifiques aggravent la situation. Surtout seront décrites les actions de prévention pour inverser la situation dans les années à venir, les bonnes attitudes à prendre, particulièrement aux trois moments clés de la vie d’une femme – la contraception, la grossesse et la ménopause-, alors que d’autres menaces se profilent concernant notre bonne santé.

https://alpes.fedecardio.org/actualites/la-semaine-du-coeur-2021-dans-les-alpes/

https://www.facebook.com/events/278945490727283/?ref=newsfeed