Thonon : quel avenir pour les unités de soins psy ?

Thonon : quel avenir pour les unités de soins psy  ?
Photo d'illustration

C’est la question que se pose actuellement l’EPSM 74, l’établissement publique de santé mentale, qui vient de fermer temporairement l’une de ses deux unités thononaises.


La Direction précise aujourd’hui (lundi) que cette fermeture « sera progressive » avec d’abord l’arrêt des admissions puis la sortie des patients en état d’être soignés à domicile. Selon elle, « même temporaire, la fermeture est symptomatique de la tension actuelle pour l’ensemble des établissements publics de santé du département », comme le manque de personnel, la baisse de l’attractivité des métiers de soignants et de la discipline psychiatrique, et l’obligation vaccinale à laquelle certains soignants refusent de se conformer. La réouverture sera envisagée « dès que les postes vacants seront pourvus ».