Un cartable connecté pour les enfants hospitalisés (interview)

Un cartable connecté pour les enfants hospitalisés (interview)
Remise d'un chèque de 2000 €uros à l'association "Mon Cartable Connecté", samedi 28 août par les membres du Kiwanis International au magasin Cultura d'Amphion

En France, près de 2 millions d’enfants sont hospitalisés chaque année. Quelle que soit la durée de ce séjour, leur hospitalisation les sépare de leur école, de leur classe et de leurs camarades.

L'enfant gravement malade est victime d'une double peine : La maladie et la privation de sa vie quotidienne. Grâce au cartable connecte le lien est conservé avec la classe, les camarades et les enseignants. C'est un élément décisif pour éviter la rupture de la sociabilité de l'enfant et un pas vers la guérison. Grâce aux progrès de la technologie, un cartable d'un genre nouveau lui permet de garder le contact avec sa classe, avec ses éducateurs et avec ses petits camarades

"Mon Cartable Connecté" est né de la volonté de l'association Le Collectif de faire que la maladie ne soit pas une double peine pour les enfants hospitalisés. Maladie qui ajouterait l'isolement psychologique à la souffrance physique. 

"Mon Cartable Connecté" est passé à l’automne 2018 en mode généralisation. Par delà l’outil numérique, le combat de l'association est de faire que l’enfant gravement malade hospitalisé reste un élève comme un autre. Que sa place au sein de sa classe soit préservée jusqu’à son retour physique. Dans l’intervalle les liaisons régulières permettent la préservation du lien et des apprentissages qui préviennent le redoublement. 

Présentation de ce cartable connecté par Eric Djamakorzian, Directeur des Hôpitaux du Léman et représentant régional du collectif "Mon Cartable Connecté", au micro La Radio Plus de Michel Cart.

 

 



En ce moment sur La Radio Plus

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios