Genève au centre des relations diplomatiques

Genève au centre des relations diplomatiques

La première rencontre officielle entre Joe Biden et Vladimir Poutine a lieu à la villa La Grange ce mercredi.


Un moment attendu et scruté par le monde entier alors que les tensions sont toujours très vives entre les deux puissances. Sur place un énorme dispositif de sécurité a été mis sur pied avec plus de 3000 militaires et policiers mobilisés, des engins blindés et des barrières et barbelés déployés tout autour du site.

Attention les quais sont fermés, tout comme le pont du Mont-Blanc et le trafic sera fortement perturbé. Tous les établissements accessibles au public dans la zone doivent rester fermés alors que la navigation dans la rade est interdite. Des perturbations à prévoir aussi dans les transports publics.

Evitez Genève si vous le pouvez aujourd’hui !

Le srecommandations de la police genevoise :

"Aujourd'hui, une des missions de la police sera d'escorter les convois présidentiels jusqu'au lieu de la rencontre. A l'issue de celle-ci, dont l'heure ne peut être connue pour le moment, les convois quitteront le parc La Grange et, dans la foulée, le sol helvétique.
A la mi-journée, et coïncidant avec l'arrivée du président russe, une large zone (autoroute A1 comprise) entre l'aéroport et le quai Wilson subira d'importantes restrictions temporaires et il est vivement conseillé de ne pas circuler dans cette partie du canton à ce moment. La mise en oeuvre de ces restrictions temporaires se fera au moment voulu, tout comme la fin de celles-ci. La police communiquera le déclenchement ainsi que la fin de ces mesures.
A la fin de la rencontre entre les présidents, les convois devraient regagner l'aéroport et là encore, la police mettra en place des restrictions temporaires. Ces restrictions concerneront principalement la rive droite dans une zone comprise entre le quai Wilson et l'aéroport. Là encore, la mise en oeuvre de ces restrictions temporaires se fera également au moment voulu, tout comme la fin de celles-ci. La police communiquera le déclenchement ainsi que la fin de ces mesures.
En conclusion, il sera particulièrement difficile de circuler à la mi-journée ainsi qu'à l'issue de l'entretien entre les présidents."