Evian se mobilise pour lutter contre la précarité menstruelle

Evian se mobilise pour lutter contre la précarité menstruelle
Viviane Viollaz et Florence Duvand, adjointes au Maire d'Evian.

La Ville met en place des distributeurs de produits d'hygiène féminine dans plusieurs lieux stratégiques de la commune


En 2019, 8% des Françaises se déclarent dans une situation de précarité menstruelle, ce qui représente près de 1,7 millions de femmes (selon IFOP pour Dons Solidaires). 130 000 jeunes filles françaises manquent l’école régulièrement car elles n’ont pas accès à des protections hygiéniques pendant leurs règles, par manque de moyens économiques.

Forte de ces constats, La Ville d'Evian se mobilise pour sensibiliser à cette problématique. A l’occasion de la journée mondiale de l'hygiène menstruelle, le centre communal d'action sociale (CCAS) a présenté ce jour, dans les locaux du service jeunesse, le dispositif que la Ville met en place pour lutter contre la précarité menstruelle.  Afin de proposer à toutes les femmes une distribution de produits d’hygiène féminine, la Ville en collaboration avec la société Marguerite & Cie met en place des distributeurs dans plusieurs lieux stratégiques de la commune. Huit lieux ont été identifiés : le centre communal d’action sociale (CCAS), l’espace Jeunesse, le Palais des festivités, la salle des acacias (8, rue des Acacias), la médiathèque, les collèges et le lycée Anna de Noailles. Le distributeur du CCAS sera placé à l’extérieur et accessible en soirée et le week-end au 2 rue du Port.

Ces distributeurs proposeront trois produits (bio et biodégradables) en emballage individuel. Les premiers distributeurs de protections hygiéniques gratuites ont été installés au sein de la médiathèque, du service jeunesse, de la salle des acacias et du Palais des festivités. Les installations vont suivre notamment dans les établissements scolaires (collège et lycée).