Un médecin gaillardin raconte la Guadeloupe des années 60 (interview)

Un médecin gaillardin raconte la Guadeloupe des années 60 (interview)

Médecin retraité, il a exercé à Gaillard, entre Annemasse et Genève, il vient de publier son dernier livre "Les Flamboyants du Matouba", un roman inspiré de son expérience de médecin en Guadeloupe lors de son service civil à l'aide technique.


À la fin des années 1960, Julien choisit le volontariat civil à l’aide technique pour son service militaire et se trouve affecté à la maternité d’un petit hôpital de la Basse-Terre, en Guadeloupe. Dans l’ambiance gaillarde et désinvolte de la salle de garde, il noue de solides amitiés avec les autres internes venus eux aussi de métropole. Sa rencontre avec Kim va magnifier son séjour. Elle lui fait découvrir la richesse fascinantes des îles, leurs croyances, leurs coutumes et leur histoire. À l’hôpital, les petits drames succèdent aux tragédies. La modernité des internes se heurte aux habitudes surannées du personnel. Les Antilles de cette époque, encore préservées du tourisme de masse, hésitent entre l’ancien et le nouveau monde, entre l’Europe et l’Amérique, entre le français et le créole, et cette incertitude génère de nombreux conflits. Kim et Julien envisagent de se marier quand un drame vient bouleverser leurs vies et obscurcir à jamais le souvenir de leur relation. Histoire locale, aventure, légendes, racisme, jalousie, tissent la trame de ce roman nostalgique.

Edouard Majewski, l'auteur de ce roman paru aux Editions St Honoré, au micro La Radio Plus de Michel Cart.