Genève : ça bouge chez Swissport

Genève : ça bouge chez Swissport

Les employés manifestent depuis plusieurs jours contre de nouveaux contrats jugés « bas de gamme » imposés par l’entreprise.


Ceux-ci prévoient d’importantes baisses de salaires mais aussi de vacances, et doivent être signés d’ici le 28 janvier sous peine de licenciement. Aujourd’hui (vendredi), le personnel a appris que les dirigeants de Swissport ont accepté de rencontrer le Conseil d’Etat et les syndicats lors d’une réunion lundi. Une ouverture à la discussion encourageante qui marque un possible début des négociations.