Le Montjoux décidément fragilisé par la crise

Le Montjoux décidément fragilisé par la crise

Après l’annulation du festival cet été, c’est l’édition de 2021 qui est d’ores et déjà sur la touche.


La raison : "trop d'inquiétudes sur la programmation artistique" selon son directeur Thierry Macia. Beau succès jusqu’’en 2019, la concurrence de gros événements comme le Paléo, Musilac ou des concerts gratuits comme lors des Harley Days de Morzine ont mis en péril le Montjoux. Son équilibre financier est fragile avec un déficit de 70 000 euros sur la dernière édition. La nouvelle municipalité de Thonon réfléchit à une autre utilisation du parc. Un autre événement dédié aux musiques actuelles pourrait être organisé, sur un autre lieu, par la Maison des Arts du Léman. Des réflexions sont en cours.