La CGT veut l’embauche des saisonniers

La CGT veut l’embauche des saisonniers

Le syndicat souhaite que les contrats soient honorés à la date prévue, quitte à avoir recours au chômage partiel ensuite.


Le savoyard Antoine Fatiga voit par ailleurs dans la baisse de la clientèle étrangère une occasion de repenser le modèle économique des stations "aujourd’hui bâti pour une clientèle fortunée". "8 millions de personnes vivent en Auvergne-Rhône- Alpes. Il suffirait qu’ils aillent ne serait-ce que deux ou trois jours à la neige à des prix abordables pour sauver l’activité et renouer avec l’idée originelle des stations, celle de la montagne pour tous" écrit-il.