Bonneville : l'argument somnambule en justice

Bonneville : l'argument somnambule en justice
Pexels

L'homme devait être jugé pour avoir mis le feu à des voitures


Coup de théâtre au tribunal de de Bonneville. Un homme devait comparaître ce jeudi pour avoir incendié plusieurs voitures à la fin du mois d'octobre, mais le jugement n'a pas pu avoir lieu puisque l'homme s'est défendu en affirmant qu'il était somnambule. 

L'homme a été placé en détention provisoire, en attendant les résultats des professionnels de santé qui établiront si oui ou non l'homme est sujet au somnambulisme.

L'homme, qui présente un casier judiciaire témoignant de faits similaires à ceux qui lui sont aujourd'hui reprochés comme l'expliquent nos confrères du Dauphiné Libéré, sera jugé le 21 janvier prochain.