Mont-Blanc : l’arrêté de protection signé

Mont-Blanc : l’arrêté de protection signé

C’était une promesse d’Emmanuel Macron lors de sa visite en Haute-Savoie en février dernier.

La Secrétaire d’Etat Bérangère Abba a présenté quelques modifications par rapport au projet de départ lors de sa visite jeudi. Le maire de Chamonix Eric Fournier se félicite que "l‘interdiction de la pratique du bivouac, sauf cas de force majeure, soit cantonnée à la seule voie normale du Mont-Blanc". L’interdiction de progresser en cordée de plus de trois personnes prévoit aussi des exceptions en cas de situations imposées par la sécurité ou l’assistance à d’autres ascensionnistes. Il affirme rester vigilant sur l’adaptation de la règlementation du survol du site et sur la nécessaire réflexion qu’il faut engager à l’échelle transfrontalière.

Saint-Gervais et les Houches sont aussi sur le périmètre de cet arrêté de protection.



En ce moment sur La Radio Plus

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios