Grand-Genève : plus de trains pour le Léman Express dès 2020 (Interview)

Grand-Genève : plus de trains pour le Léman Express dès 2020 (Interview)

Et d'importantes améliorations des horaires pour le RER franco-suisse.


La mobilité devient un axe majeur de la transition écologique du Grand Genève

 Après avoir reçu le Grand Prix européen de la mobilité pour le Léman Express, projet phare des deux dernières décennies pour l’agglomération franco-valdo-genevoise, le Grand Genève inscrit désormais l’ensemble de ses politiques publiques et actions autour de la transition écologique. Dans cette perspective, la mobilité est un axe majeur pour agir. Une trentaine d’élus chargés de l’aménagement, de l’environnement et de la mobilité au sein des collectivités du Grand Genève se sont réunis ce mardi 15 septembre à Genève dans un format de séminaire inédit, afin de discuter des grandes orientations en vue de la révision de la stratégie mobilité d’agglomération, visant la neutralité carbone en 2050.

Fin février 2020, après quelques semaines d’exploitation, le Léman Express transportait déjà plus de 45’000 voyageurs par jour, soit pas loin des 50’000 voyageurs qui constituaient sa cible à moyen terme.

Le séminaire mobilité d’agglomération qui s’est tenu le mardi 15 septembre sous la présidence d'Astrid BAUD-ROCHE (Région Auvergne-Rhône-Alpes), Serge DAL BUSCO (Canton de Genève) et Gérald CRETEGNY (Région de Nyon), a réaffirmé la volonté des élus du Grand Genève de travailler ensemble pour planifier la mobilité de demain malgré les obstacles inhérents à la frontière nationale. Les efforts consentis pour faciliter le passage aux douanes ont démontré dans cette période la nécessité d’une coopération transfrontalière efficace.

 

Au micro de La Radio Plus, Astrid Baud-Roche détaille les avancées importantes en matière de mobilité dans le Grand Genève avec, notamment, plus de trains pour le Léman Express et des cars roulant au gaz naturel pour véhicules.