Genève boycotte Uber

Genève boycotte Uber

Le canton genevois a interdit à la société de circuler sur le territoire.


Son statut a été clarifié dans une enquête. Selon le département de la sécurité, de l’emploi et de la santé, les conducteurs du VTC ne sont pas considérés comme des indépendants. La société doit donc se conformer au cadre légal et payer les cotisations sociales de ses chauffeurs. Uber a un mois pour faire recours contre cette décision. Si la justice confirme la décision du canton, la société devra payer 5 ans de cotisations sociales.