Un an ferme pour le chasseur du Semnoz

Un an ferme pour le chasseur du Semnoz

Le jeune chasseur, à l’origine de la mort en 2015 d’un promeneur dans le Semnoz a été jugé

Il avait tué un homme qui se promenait en forêt avec sa femme, croyant suivre un sanglier. La victime touchée à la tête n’avait pas survécu. C’est d’ailleurs en la mémoire de ce passionné de trail que sa femme a créé le km vertical « Lavy des cimes » dans le Semnoz. Le chasseur est tout cas poursuivi pour homicide involontaire. Son permis de chasse lui a été définitivement retiré, et il a l’interdiction de porter une arme pendant 5 ans.



En ce moment sur La Radio Plus

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios