Rebondissement après le braquage de Chavornay

Rebondissement après le braquage de Chavornay

Jeudi dernier, un convoyeur de fonds domicilié à Annemasse, mais travaillant en Suisse, avait déclaré avoir été victime d’un braquage après l’enlèvement de sa fille à Lyon.

Le fourgon avait été attaqué dans le canton de Vaud. Entre 15 et 30 millions de francs s’étaient ainsi volatilisés. Le parquet de Lyon a indiqué que les deux convoyeurs présents et la fille, qui avait affirmé avoir été enlevée par de faux plombiers, ont été placés en garde à vue. Une partie du butin, plusieurs centaines de milliers de francs, ont été retrouvés en Suisse, sur indication du collègue du père. Le haut-savoyard a expliqué que les braqueurs lui avaient laissé cette somme en guise de « préjudice moral ». Pour le moment, aucun lien de complicité avec les braqueurs n’est établi, mais le père devrait être poursuivi pour recel. Toutes les hypothèses sont envisagées.



En ce moment sur La Radio Plus

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios