Un début de mandat sur les "chapeaux de roues" pour le jeune maire de Sciez (interview)

Un début de mandat sur les "chapeaux de roues" pour le jeune maire de Sciez (interview)
Cyril Démolis, Maire de Sciez.

Un nouveau gymnase, des courts de tennis mis à l'abri, un important carrefour sécurisé, une école de musique opérationnelle à la prochaine rentrée, la nouvelle municipalité de Sciez a rapidement retroussé ses manches pour cette première moitié de mandat.


La commune de Sciez subit, comme toutes les autres communes du Chablais, une forte pression immobilière avec l'arrivée permanente de nouveaux habitants attirés par le dynamisme économique du territoire. Pour Cyril Démolis, le maire de Sciez élu en 2020 pour son premier mandat, pas question de laisser les promoteurs immobiliers réaliser tout et n'importe quoi et de prendre le risque de laisser défigurer sa commune. Certes, la loi SRU (Solidarité et Renouvellement Urbain) l'oblige, comme tous les maires, à densifier le centre de la ville puisque Sciez a accumulé du retard dans le cadre de l'application de cette loi, et donc de payer les pénalités financières si les 20% de logements sociaux ne sont pas atteints à Sciez. Mais, comme il nous l'a expliqué, il préfère réaliser un développement harmonieux de la cité, quitte à devoir encore s'acquitter de ces pénalités. Il est cependant conscient qu'il faudra rapidement proposer des logements sociaux en plus grand nombre car la demande est forte et de nombreux sciezois ont du mal à se loger à des prix acceptables.

Cyril Démolis, au micro La Radio Plus de Michel Cart.