Mardi 27 décembre à l’aube, 5 personnes ont tenté de pénétrer sur l'aéroport de Genève en toute illégalité

Mardi 27 décembre à l’aube, 5 personnes ont tenté de pénétrer sur l'aéroport de Genève en toute illégalité

Cinq passagers en provenance du secteur France ont franchi deux sorties de secours sous alarmes pour se rendre en porte d’embarquement sans passer par les contrôles obligatoires. Les procédures d'évacuation des passagers ont donc été déclenchées.


A 05h50 précise ce mardi matin, une alarme a retenti, dans l’aérogare à proximité des arrivées bagages, puis une seconde. Deux portes sous alarmes ont été forcées. Cinq personnes ont emprunté un trajet strictement interdit pour se rendre à leurs portes d’embarquement, sans passer de contrôle de sûreté. Ce matin, 16 collaborateurs du service surveillance, en collaboration avec la police, ont effectué différentes missions de recherches, de patrouilles de sûreté et de surveillance des contrôles d’accès.

Dès 06h45, environ 4 000 passagers ont été évacués dans le terminal principal au niveau check-in. Dans la tranche horaire, 06h10 à 12h35, 65 vols ont subi en moyenne deux heures de retard chacun. Le terminal principal ayant connu une forte congestion de personne, le Service de Sauvetage et Lutte contre les Incendies Aéroportuaire (SSLIA) de Genève Aéroport a directement assuré la mission de prompt secours en mobilisant six sapeurs-pompiers, trois ambulanciers, quatre membres de l’infirmerie ainsi qu’un médecin de la Brigade Sanitaire Cantonale (BSC) dans le terminal. Au total dix malaises légers ont été très rapidement pris en charge. Entre 11h30 et midi toutes les équipes venues, en renfort afin de veiller à la continuité des opérations dans les meilleures conditions et à un retour à la normale, ont pu lever leurs
dispositifs de soutien.