La solidarité reste une priorité dans l’Ain

La solidarité reste une priorité dans l’Ain
Photo d'illustration

Le Conseil départemental a adopté aujourd’hui (lundi) un plan d’action de 1,9 millions d’euros, qui vise à améliorer les conditions d’exercice du métier d’assistant familial et rendre la profession plus attractive en externe.


D’autres rapports ont également été adoptés lors de la session du jour, comme la mise en place d’une plateforme aindinoise pour promouvoir les métiers de l’accompagnement social et médico-social ou encore une feuille de route pour relancer la production de logements sociaux. Par ailleurs, plus de 27 millions d’euros ont été accordés par an au Plan Seniors 01.