Thonon : la projection d'un film en appui à un collectif anti-démolition (interview)

Thonon : la projection d'un film en appui à un collectif anti-démolition (interview)
Paule Duchâble, la présidente du collectif anti-démolition Alexandre Gander.

Le vendredi 9 décembre à 20 heures, le film "Les insulaires" -tourné à Bonneville- sera projeté par l'association Les Bobines du Léman en partenariat avec le collectif anti-démolition Alexandre Gander. Il sera suivi d'un débat avec les réalisateurs.


Un grand ensemble social à Bonneville : « Les Iles ». Les 257 familles qui y vivent devront bientôt quitter les lieux. Place à des résidences plus modernes, plus belles, et … plus rentables. Le film explore peu l’aspect économique, choisissant de se concentrer sur l’aspect humain. Comment mettre 10, 20, 45 ans de vie en cartons ? Et pour aller où ? Une bouffée d’air frais pleine d’humanité et même d’humour. Ce film sera projeté le vendredi 9 décembre à 20 heures au cinéma Le France à Thonon. Le débat qui suivra la projection se déroulera avec les réalisateurs, Maxime Faure et Adam W. Pugliese, le collectif anti-démolition Alexandre Gander et un représentant du Droit au Logement.

Le collectif anti-démolition Alexandre Gander s'oppose à la démolition, par l'Office d'HLM de Thonon, d'un immeuble HLM récent, Le Soffoly, construit il y a une trentaine d'année, et d'un autre immeuble HLM, un peu plus ancien, Les Cyclamens, mais entièrement réhabilité dans les années 2000. Ces immeubles, tous deux situés rue Alexandre Gander à Thonon, doivent faire place à un ensemble de logements plus important, ce que conteste le collectif.

Paule Duchâble, Présidente du collectif anti-démolition Alexandre Gander, au micro La Radio Plus de Michel Cart.