Vers une saison blanche en stations

Vers une saison blanche en stations

Tout le monde s’y attendait mais l’officialisation est tout de même un nouveau coup de massue pour le monde de la montagne.

Les remontées ne rouvriront pas pour l’instant et surement pas du tout cette saison. « Une réouverture mi ou fin février paraît hautement improbable » selon le Secrétaire d’Etat au tourisme. Or la période de fin décembre à la fin de vacances de février représente 80% du chiffre d’affaire de l’année. Cette saison blanche devra être accompagnée d’aides économiques à la hauteur réclament beaucoup d’élus et de professionnels de la région. Le Premier ministre doit recevoir dans les prochains jours les acteurs de la montagne afin de « finaliser les mesures de soutien économique ».

Pour Jean-Luc Boch, Président de l’Association nationale des maires de stations de montagne, « le système économique de la montagne a mis 60 ans à se mettre en place et, en quelques mois, on va le détruire ».

Pour la Députée de du Genevois Virginie Duby-Muller, « le gouvernement enterre notre économie de montagne, par des décisions idéologiques injustifiables » alors que « les pertes économiques sont déjà de 2 milliards d’euros sur les deux Savoie ».

Le Président de la Haute-Savoie dénonce une décision qui « saborde la vie d’un territoire ». « Il serait logique de considérer les remontées mécaniques comme des moyens de transport disposant des mêmes contraintes sanitaires que les avions, les trains, les bus ou le métro » selon Christian Monteil.

Le Député de la vallée de l'Arve Martial Saddier, lui, « exige que des mesures spécifiques à la hauteur du préjudice subi soient mises en place dans les plus brefs délais ».



En ce moment sur La Radio Plus

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios