Recrudescence des cas de coronavirus en Haute-Savoie

Recrudescence des cas de coronavirus en Haute-Savoie

Le Préfet du département a tenu une conférence de presse, le vendredi 7 août


Depuis deux semaines, les indicateurs du département de la Haute-Savoie démontrent une recrudescence des cas de coronavirus. La crise sanitaire dure et menace de s’aggraver. En cette période de détente et de festivités liés aux congés d’été, les comportements à risque ont tendance à se multiplier. Nous devons donc rester extrêmement prudents et vigilants.

Le point de la situation sanitaire en Haute-Savoie, par Pierre Lambert, Préfet de la Haute-Savoie et le Docteur Jean-Yves Grall, Directeur de l'Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes, le vendredi 7 août : 

Le taux de positivité aux tests de dépistage Covid-19 en Haute-Savoie est en constante augmentation et s’établit à 2,9 % cette semaine contre 1,4 % au niveau national et 1,3% au niveau régional. Le taux d’incidence (nombre de cas confirmés pour 100 000 habitants) s'établit à 26,6 dans le département. On observe une stabilisation depuis 3 jours. Pour mémoire, le seuil de vigilance est fixé à 10/100 000 (taux d’incidence régional : 8,6/100 000). Par ailleurs, le département compte à l’heure actuelle 7 clusters. Les cas positifs prédominent sur 2 zones en particulier : Annecy et le bassin genevois. Sur le plan de l’offre de soins, les suspicions de Covid-19 ans les services d’urgences et en ville sont à un niveau bas et ne montrent pas d’augmentation significative. De même au 6 août, 58 personnes sont hospitalisées dont une en réanimation. La situation apparait stable, néanmoins, nous devons rester vigilants. À l’échelle nationale, la Haute-Savoie fait partie des départements classés en niveau de vulnérabilité modérée par Santé Publique France. Face à cette situation, le préfet de la Haute-Savoie et de nombreux maires ont décidé de renforcer les mesures sanitaires de lutte contre la covid-19.

Prévention accrue autour des rassemblements familiaux :

L'essentiel des contaminations en Haute-Savoie se produit lors de rassemblements familiaux. Afin d'éviter de propager le virus, il est conseillé de limiter les rassemblements familiaux. Lors des évènements et regroupements familiaux ou amicaux, il est conseillé de privilégier les petits groupes, de s’équiper de masques grand public et de gels hydro alcooliques, de préférer les espaces extérieurs, d’aérer les locaux et de protéger les plus fragiles. Nous devons tout faire pour que notre soirée entre amis, notre fête familiale, nos retrouvailles avec des proches ne deviennent pas des clusters et ne soient pas des moments d’exposition, qui pour nos parents et grands-parents, pourraient devenir quelques jours plus tard des infections graves.

Intensification des campagnes de tests de terrain : 

Le centre hospitalier Annecy Genevois a organisé le 30 juillet dernier en partenariat avec l’ARS, la ville d'Annecy et la préfecture une opération de dépistage au Pâquier à Annecy. A cette occasion, 131 personnes ont été testées (1 cas positif). D'autres opérations préventives de dépistage (notamment dans le bassin genevois) seront organisées dans les prochains jours. Des dépistages seront également organisés tous les jeudis, pendant au moins les 3 prochaines semaines, par le centre hospitalier Annecy Genevois dans les hôpitaux d’Annecy et Saint-Julienen-Genevois. Par ailleurs, des opérations de dépistage vont être organisées durant les prochaines semaines dans les communes les plus touchées du département, ainsi que des dépistages ciblées. Des opérations de dépistage sont déjà prévues à Megève les 15 et 16 août à l’occasion de l’arrivée du critérium du Daupiné libéré cycliste.

Être vigilant dès les premiers symptômes : 

Chaque personne présentant des symptômes, même bénins, doit rapidement réaliser un test virologique, immédiatement respecter les mesures d’isolement et informer ses contacts. Certes, il est difficile de renoncer à un week-end en famille ou à des jours de vacances à cause d’un test positif mais ceux d’entre nous, qui sont confrontés à cette situation, peuvent l’épargner à beaucoup d’autres, à commencer par leurs proches.

Si vous avez été en contact avec une personne dépistée dont le test est positif, vous êtes susceptible d’être appelé par l’Assurance Maladie qui vous demandera de vous faire tester, sans avance de frais.                                           

Un numéro unique est utilisé 09 86 01 36 46. Répondez-leur !



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur La Radio Plus

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios