Elles dénoncent les "chasses gardées" des hommes à la Mairie de Thonon ainsi qu'à la communauté d'agglomération

Elles dénoncent les "chasses gardées" des hommes à la Mairie de Thonon ainsi qu'à la communauté d'agglomération
L'installation du conseil municipal de Thonon issu des dernières élections municipales

Et elles l'ont fait savoir dans un communiqué de presse commun.

La démission de la 2ème adjointe au Maire de Thonon, Brigitte Jacquesson, qui affirme que le poste d'adjointe aux finances de la ville lui avait été promis par Christophe Arminjon alors que celui-ci comptait finalement lui accorder d'autres responsabilités, a fait réagir trois anciennes candidates à la mairie de Thonon, Astrid Baud-Roche, Élisabeth Charmot et Isabelle Naïm Christin.

Bien que ne partageant pas les mêmes idées politiques elle se sont regroupées pour dénoncer, dans un communiqué de presse commun,  «que les femmes aient si peu de place dans les exécutifs de la ville de Thonon et de la communauté d'aggloThonon-Agglomération". Elles constatent également que ce sont presque toujours les mêmes postes et les mêmes responsabilités qui sont confiéées aux femmes, notamment dans le domaine social, alors que beaucoup de femmes de part leurs études et leur formation, sont tout-à-fait capables, selon les trois signataires du communiqué, d'être en mesure de réussir  totalement dans des fonctions de haute technicité

La réaction, au micro de La Radio Plus, de leur porte-parole, Isabelle NAÏM CHRISTIN, qui s'était présentée aux récentes élections municipales à Thonon sous l'étiquette "Le Printemps de Thonon".

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur La Radio Plus

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios