Un ministre accusé de surveiller des bagagistes

Un ministre accusé de surveiller des bagagistes

Un député d’opposition de Genève dénonce la mise sur écoute de bagagistes français travaillant à Cointrin, ainsi que leur licenciement.

L’information est dévoilée par nos confrères du Parisien. Selon Jean Batou, une trentaine de personnes aurait fait les frais de cette mesure illégale dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Il indique que ces écoutes avaient été ordonnées par le conseiller d’Etat et chef du département de la sécurité Pierre Maudet. Jean Batou demande au Gouvernement de s’expliquer et l’ouverture d’une enquête.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur La Radio Plus

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios