L’entreprise employait 66 % d’intérimaires

L’entreprise employait 66 % d’intérimaires

Ce matin (mercredi), à 7h, le syndicat Unia a bloqué un chantier où travaillaient 18 personnes, dont seulement 6 employés fixes à Genève.

L’entreprise Marti Construction a été contactée lors de l’action et elle a accepté d’ouvrir des discussions sur le sujet. Il est notamment question de négocier une solution conventionnelle avec les syndicats pour régler ce « recours abusifs au travail temporaire ». Unia prévient toutefois que sans l’ouverture de réelles négociations, les blocages de chantier se poursuivront.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur La Radio Plus

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios