Ils débrayent craignant une délocalisation

Ils débrayent craignant une délocalisation

Alors que les rumeurs persistent concernant le déplacement d’une partie de la production et la suppression de 130 à 180 postes, les employés d’ABB Sécheron Genève ont levé le pied durant deux heures ce matin.

Ils demandent des garanties pour leurs emplois et des explications sur le départ du directeur. Le syndicat Unia que rappelle que depuis 2015, 65 postes ont été supprimés suite à des délocalisations. L’entreprise est spécialisée dans les technologies de l'énergie et de l'automation.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur La Radio Plus

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios