Il réclame 6 millions après une erreur médicale

Il réclame 6 millions après une erreur médicale

En 2011, un sexagénaire, consultant en recrutement d’équipes de banque à Genève, a vu sa vie basculer après une opération.

L’intervention se déroulait au sein de la clinique Générale-Beaulieu et un désinfectant, dilué à 98% au lieu des 3 % habituels, a été utilisé. Le produit a brûlé la gorge du patient qui a été pris en charge les HUG le lendemain. Après 3 semaines de coma artificiel et diverses opérations, le patient a perdu l’usage de la parole, avant de retrouver une voix différente. Dans ce laps de temps, sa société a fermé et le sexagénaire a décidé de poursuivre la clinique et les HUG en justice. Il réclame 6 millions de francs ou une rente mensuelle de 26.700 francs durant 20 ans, pour compenser sa perte de gains.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur La Radio Plus

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios