Jeunes brûlés à Lausanne : les CFF pas responsables

Jeunes brûlés à Lausanne : les CFF pas responsables

Les CFF ne sont pas responsables des brulures subies par deux adolescents en juin 2016 à Lausanne.

Les deux jeunes s’étaient introduits sur un terrain privé, étaient montés sur le toit d’un train avant de subir un arc électrique. La mère de l’un des deux jeunes demandait des poursuites pénales contre les CFF. Une demande rejetée par le tribunal vaudois. La justice estime que les deux victimes « ne pouvaient ignorer le danger mortel consistant à grimper sur des wagons ».



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur La Radio Plus

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios