Travail au noir à l’aéroport de Genève

Travail au noir à l’aéroport de Genève

Le syndicat UNIA pointe du doigt deux entreprises de nettoyage. 5 salariés ou anciens salariés ont témoigné ce mercredi sur les pratiques de ces deux sociétés.

En plus du travail dissimulé, des journées interminables, une rétribution partielle des heures travaillées et le non-paiement des suppléments prévus ont été dénoncés. Des pratiques que semblent ignorées Genève Aéroport qui rappelle que chaque prestataire se doit de respecter les conventions collectives. Le syndicat UNIA demande l’arrêt immédiat des contrats de ces entreprises et le maintien en poste des employés.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur La Radio Plus

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios